7-sélection-prestataires

Quels critères pour sélectionner les prestataires ? (cliquez ici pour télécharger un pdf)

Voir également le CR6 pour un débat sur la pertinence de la sélection des prestataires

Synthèse

  • L’attrait pour la monnaie locale complémentaire va d’autant mieux marcher au sein d’un réseau constitué d’une diversité de prestataire, bien réparti sur le territoire.
  • La sélection des prestataires suit des critères et des modes différents selon que la  monnaie locale complémentaire circule sur un territoire rural ou urbain.
  • Les critères de sélection sont généralement fondés sur une convention et une charte. L’adhésion d’une entreprise est un engagement annuel qui peut être rompu, en cas de manquement à l’éthique.
  • Une sélection par le négatif (ce qu’on ne veut pas) semble avoir la faveur des créateurs de monnaies locales.
  • De cette manière, il est possible de ne pas être restrictif envers les prestataires et de les faire évoluer au sein d’une démarche de progrès.
  • Les critères destinés à réduire notre empreinte écologique sont à renforcer au vu des enjeux.

Compte rendu :

Une monnaie locale complémentaire va circuler au sein d’un réseau d’entreprises (ou prestataires). Ce pose alors la question de qui fait ou peut faire partie de ce réseau comme pour un label d’acteur. A travers cette question on échange sur les objectifs de la monnaie pour le territoire (rôle de soutien à l’ESS, aux commerces de proximité…).

Au sein des AMAP qui désirent favoriser les producteurs locaux pratiquant l’agriculture biologique, les critères déterminant la sélection des professionnels sont simples dans la mesure où il existe un label reconnu. Cela n’est pas aussi aisé en ce qui concerne d’autres secteurs d’activité où l’on retrouve une multitude de label d’acteur ou de produit.

Au niveau de la sélection des prestataires, nous remarquons qu’il existe une différence très importante entre la campagne et les grandes agglomérations.

En Ardèche du Sud, (zone rurale, touristique 4-5 mois par an) les personnes engagées dans l’expérience d’une monnaie locale, la Luciole et la Bogue, connaissent les professionnels et leurs pratiques. La sélection des prestataires s’effectue essentiellement sur la confiance et les liens qui existent et souvent pré-existent entre eux. Les nouveaux prestataires sont souvent parrainés par des membres de l’association qui gère cette la monnaie. Un dossier d’agrément des prestataires du type SOL semble alors trop compliqué à mettre en œuvre dans ces conditions. En de nombreux endroits, il existe toutefois une convention signée par chaque prestataire et faisant l’objet d’un renouvellement annuel.

L’attrait pour la monnaie locale complémentaire va d’autant mieux marcher au sein d’un réseau constitué d’une diversité de prestataire, bien réparti sur le territoire. Il ne faut pas être trop restrictif par rapport aux critères retenus car un petit magasin appartenant à un grand groupe peut parfois se montrer essentiel pour le maintien du lien social sur certains territoires. A contrario, des producteurs qu’on pourrait penser « acquis à la cause » peuvent se montrer réticents.

En ville, le choix des prestataires doit être plus formel du fait d’une moindre proximité avec eux. A Toulouse, il existe 25 critères ; un prestataire doit répondre à au moins 8 critères pour être accepté pendant un an et 16 pour deux ans. Il est également possible en ville d’être un peu plus exigeant au vu du nombre d’acteur.

A Villeneuve sur Lot, ce sont des critères de refus qui ont été mis en place pour l’Abeille. Il en existe 9. Dans ce système, on écarte plutôt les prestataires qu’on ne veut pas voir rentrer dans le dispositif.

En général, la charte et la convention annuelle élaborées par l’association qui lance la monnaie locale servent de base au choix des prestataires. Une rencontre avec les prestataires qui souhaitent intégrer le réseau peut être aussi organisé. Également, l’association a des statuts, dont l’objet est pour chaque adhérent privé ou professionnel la raison de son adhésion annuelle.

En principe, afin d’éviter l’entre-soi et de faire évoluer les entreprises, c’est l’accompagnement vers de meilleures pratiques qui est favorisé (démarche de progrès ou démarche RSE Responsabilité Social des Entreprises).

Nous remarquons que pour les biens qui ne sont pas produits sur le territoire sur lequel circule la monnaie locale (par exemple l’électroménager), il serait peut-être bon de favoriser les entreprises du mouvement coopératif (par exemple Fagor) qui partagent les valeurs défendues par les promoteurs de ces monnaies.

Le soutien aux libraires gravement menacés par la politique commerciale agressive de plates-formes de vente par correspondance est également évoqué.

La question de la soutenabilité des activités ne semble pas clairement posée dans les projets de monnaie locale. Comment soutenir un poissonnier quand on sait qu’une tonne de poissons pêchés en  mer nécessite la consommation de 200 litres de pétroles (sans compter le transport, la  conservation…) ?

Quel sens à la sélection, à la participation d’un fleuriste qui importe par exemple des roses du Kenya et comment faire évoluer ses approvisionnements ?

Dans l’ensemble, les critères de sélection qui permettraient de réduire notre empreinte écologique sont insuffisants au vu des enjeux.

Des exemples de critères de sélection des prestataires :

Vision générale lors des rencontres MLC de Romans le 6 juillet 2011 : http://monnaie-locale-complementaire.net/atelier-1/

La Mesure : http://monnaie-locale-romans.org/documents-association/

L’Abeille : http://agirpourlevivant.org/spip.php?article5

Le Sol Violette : http://www.arecom-geneos.com/~fbosque/sol/sol-violette/questionnaire_agrement_papier_v2.pdf

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s